AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citronelle
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
avatar

Messages : 26
Points : 2133
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 10 Mar 2012, 2:03 am

    P A S S E P O R T



NOM ;;//
PRÉNOM ;;Citronelle est mon prénom de naissance. Mais on me surnomme Nuella, la sanguinaire.
ÂGE ;; Parce que je dois vraiment tout vous dire... J'ai 23 ans!
DATE DE NAISSANCE ;; Durant l'été, il y a 23 années de cela, faite le calcul.
NATIONALITÉ ;; Je suis indigène. Quoi, vous pensiez que j'étais cannibal peut-être?
MÉTIER ;; Pourquoi dois je tout vous dire? Vous voulez m'étudiez c'est sa? Je ne suis pas un oiseau qu'on garde en cage, je vous préviens. Si vous ne me libérer pas sur le champ, vous aurez de sérieux ennuis. Bon, je vous le dis car je suis tout de même assez fière, je suis une chasseuse et une guerrière. Si! je suis les deux! Ne me conteste pas!

    P H Y S I O L O G I E


CHEVEUX ;;Noir! Tu sais pas regarder? Il ne sont pas court non plus.Ils sont long, très long. Jusqu'à la moitié de mon dos.NE TOUCHE PAS À MES CHEVEUX! Si tu ne veux pas que je te tue durant ton sommeil.

YEUX ;; Mes yeux sont pairs, donc varie selon les jours ou mon humeur. Je vous conseil de ne pas testé.

TAILLE ;; Si je me fais à toi, je suis plus petite que toi. Tandis que si je me fis au maigrelet là, assis sur cette roche, je suis plus grande et je paris que je le met à terre en deux secondes. Tu veux essayé? Quoi, je dois coopérer et dire une mesure exacte? 1m70. Je vous défie de vérifié si sa vous chante. Je ne garantis pas aucune blessure par contre.

POIDS ;; Vous avez une pesé? Moi j'en ai pas chez moi,je ne peux pas vous le dire. * Quelqu'un lui apporte une petite pesé et Citronelle embarque dessus, curieuse de voir les chiffres bougés pour ensuite s'arrêter sur 75kg *

PIERCING ;; J'en ai pas!

TATOUAGE ;; Un seul, un tigre au rayure noir qui tourne autour de mon bras gauche jusqu'à mon épaule et s'arrêtant près de mon sein. Comme si c'était pas assez visible, il faut que je vous le décris. Pourquoi est-ce que j'ai ce tatouage? Cette animal me représente, je suis autant calculatrice, stratégique, tout en flairant mes proies, sans oublié la discrétion pour ensuite foncé sur ma proie. Je rate jamais ma cible, taché de faire en sorte de ne jamais devenir mon ennemi. Vous risquerez de le regretter!

STYLE VESTIMENTAIRE ;; Un style vestimentaire? Parce que je dois nécessairement en avoir un? Je porte des lambeaux de peaux des animaux que j'ai tué. vous ne me verai jamais dans une robe ou tout autre tissus que je n'ai pas moi-même confectionné. Toute fois, il m'arrive que j'échange des tissus avec ma viande. Mais, mes vêtements sont très simple. Je n'ai aucune gêne, je peux très bien vivre sans.

AUTRE ;; J'ai une panthère qui s'appel Stella.

    P S Y C H O L O G I E

CARACTÈRE ;; Bon, mon caractère maintenant. Je croyais que vous le saviez déjà? Quoi? Je suis effronté? Je n'ai pas la langue dans ma poche n'est ce pas? Et bien, franchement, je dis ce que je pense que sa vous plaise ou non. Je semble parfois colérique, vous savez donc que vous ne devez pas me cherchez. L'ironie dans tout ceci, c'est que je suis autrement avec ceux que j'aime. Je suis très protectrice attention! Si je serais vous je n'essayerais pas de me provoquer en s'attaquant à ma famille. De tout façon, vous risquerez d'avoir un bel accueil et je donne pas cher de votre peau.

Comment je suis à la maison? Et bien, on s'entend que je suis loin d'être une femme qui reste planté à rien faire. Je sais cuisiné, disons l'essentiel. Mais je ne serais jamais une femme au foyer si vous voyez ce que je veux dire. À voir votre tête, on dirais que vous essayez d'imaginé le portrait. Il est évident que de me laisser avec les couteaux de cuisine serait une mauvaise idée si vous tentez rire de moi. Cessez vos moqueries! Je me repeterai pas! Quoi? Je suis succeptible? Peut-être un peu. Mais je les déjà dis de ne pas chercher. Vous avez une cervelle de moineau? Ou l'eau de la mer vous ai monté au cerveau? Quoi je suis impolie? J'appel ca être honnête, pour ce qui es de ce que vous vallez comme individu dans cette société, c'est à vous de me le dire.

Mais c'est vrai, il n'est pas question de vous mais de moi. Non, je ne l'ai pas oublié. Je me paie votre tête, sa semble évident non? De plus vous mordez à l'hameçon. Vous venez de découvrir mon côté taquin même si vous par contre, vous fulminer comme un chalumeau. Attention, l'eau de votre cerveau va bouillir et il ne restera plus grand chose...

INTÉRÊT ;;Mes intérêts... La chasse, protéger ma famille, faire des massacres avec Stella. Ma curiosité ma poussé jusqu'à vous, je me suis donc mise...comment vous dites déjà? Les plats dans les pieds? Peu importe, sachez que je serai m'enfuir à tout instant, ce qui me retiez ici c'est ce que je peux apprendre sur vous.

PEUR ;;Peur? J'ai peur de plein de chose toute fois, contrairement à certain, je les affrontes. Les cannibales, tout le monde qui connait leur vrai visage à peur d'eux. Moi, j'ai moins peur que la plupart des gens. Car je ne laisserais pas ma peur contrôler mes faits et gestes en leur présence. Pas questions que je meurs sans une bataille! J'ai eu peur des ravins depuis que ma soeur est tombé dans l'un d'eux, maintenant je plonge sans me soucier du bruit des cascades tandis que l'eau m'accueille dans ses bras et je m'en sors indemne.

TALENTS | COMPÉTENCES ;;
  • Je me fond très bien dans la nature, il est donc difficile de me suivre ou bien de me trouvé quand je ne souhaite pas être vue. Je suis très endurante, autant sous l'effet de l'adrénaline qu'a là course. Je suis blessé, je ne sens rien. Je ne suis pas immortel loin de là, par contre, je ne ressens pas les blessures mineurs en pleine bataille ou en pleine chasse. Ce n'est que lorsque mon but est atteint et que l'adrénaline retombe que je ressens la douleur se frayer un chemin jusqu'à mon cerveau m'indiquant que j 'ai un petit problème. Est ce que cela m'est déjà arrivé d'être dans un état critique? Oui et honnêtement, je ne changerais rien à ce que j'ai fait. L'instinct vous force parfois à faire des conneries ou bien, vous sauve d'une mort certaine. Je ne me questionne pas, je l'écoute et je fonce.

  • Je manie aussi bien le couteau, le javelot et l'arc. Je rate rarement ma cible.

  • Je sais comment survivre en pleine forêt, sa compte?

  • Les animaux et moi, nous sommes qu'un. Je sais reconnaître tout d'eux. Non, je ne lis pas leur pensée et je suis pas bizarre au point de savoir où ils se trouvent à tel heure. Ce que je veux dire, c'est que je connais leurs manies, je sais ce qu'ils veulent et je sais tout simplement comment agir avec eu. Je l'ai appris à mes dépends. Et si vous tentez d'en faire autant, je ne crois pas que vous survivrez plus de 12 heures.


    H I S T O R I Q U E

FAMILLES ;;
  • Magdalena: C'est ma mère.Elle est douce et sympathique. Toujours là et toujours prête à se salir les mains pour vous aidez. Sa principal fonction au sein du clan est de soigner les malades du mieux quel peut avec le peu de connaissance qu'elle possède. Elle préfère tout tenté pour sauvez quelqu'un que de l'ignoré et de le laisser mourrir.

  • Dollen: Mon père est un chasseur. Vous voyez maintenant de qui je retiens? Malgré son entêtement à me tenir éloigné de la chasse, je suis entêter comme lui. Malgré le fait que nous étions deux têtes fortes à la chasse et quelques petites engueulade ici et là, j'ai tout appris de lui. Mon idole c'est mon père et j'ai eu la chance de l'avoir comme mentor. Maintenant, si j'ai poussé mes connaissances afin de devenir une guerrière, il est tout de même très fier de moi. Il me regarde toujours droit dans les yeux, j'apprécie le fait qu'il me considère comme son égal. Je dis pas que les femmes n'ont pas leur place dans notre clan, mais il y en a toujours quelques exceptionnels et j'en fait parti.

  • Safran: Mon frère ainé. Un des guerriers redoutable que notre clan à la chance de posséder. Il n'a pas de conscience, il tue aussi bien pour son plaisir sans vraiment réfléchir au conséquence. C'est ce qui le rend redoutable au combat. Car il peut aussi bien, selon son humeur, vous donnez une mort lente ou bien rapide. Parfois, lorsque l'envie lui prend, il capture et il joue avec ses victimes. Père ce demande parfois si il n'a pas du sang de cannibale dans ses veines. Mais il sait que ma mère n'a pas fréquenté un cannibale. Au moins, il ne bouffe pas le corps de ses victimes. Je m'entend plus ou moins bien avec lui. Il nous arrive parfois d'avoir quelques petits différents. Mais je suis d'ordinaire la seule qui est capable de le faire sortir de ses gonds aussi rapidement tout comme le calmer lorsqu'il est en mode rage meurtrière. Je vous disai tantôt de ne pas être mon ennemi, évité sincèrement de croisé mon frère...

  • Thym: Mon frère deux années plus jeune que moi. Il ne fait pas grand chose de ses journées mise à part courrir après les filles, provoqués les plus vieux ou bien se prélassé au pied d'un arbre. Il estime qu'il est un homme libre de faire ce qu'il veut, quand il le veut. Toute fois, malgré son comportement paresseux, il est très protecteur et courageux. Disons que son principale atout c'est sa langue. Vous me direz que surement que c'est de famille, seulement lui, il s'en sert pour se sortir du pétrin ou bien négocier. Il a l'âme marchande si on veut.

  • Muscade: Ma petit soeur. Elle est de la même trempe que moi. Au grand déplaisir de ma mère. Disons qu'elle avait des projets pour ma soeur cadette mais il y a de forte chance que cela tombe à l'eau. Lorsque ma soeur à une idée, il est difficile de l'en dissuader. Elle aspire à marcher dans mes pas. J'attend tout simplement qu'on me donne leur appuie et je vais lui montré tout ce que je sais.

  • Cayenne: C'est ma soeur qui n'a pas survécu au courant dévastateur de la cascade près de chez moi. Elle s'y était aventurer seule en pensant revenir à temps sans qu'on s'appercoive de rien. Toute fois, un prédateur la prise en chasse. Elle a trébucher à quelques reprises avant de voir comme unique solution de ce jeter dans ses eaux. Comment je sais ça? J'étais là, je sortais une, deux flèches de mon carquois et je les laissais filer l'air jusqu'à ce qu'elle se loge dans la peau de la bête qui avait osé prendre ma soeur en chasse. Trop tard... j'ai agit trop tard. Ma soeur ne m'a jamais vu et elle c'est jeté sans réfléchir. J'ai sauté à sa suite, j'ai retrouvé son corps. Je les ramené sur la terre ferme. Mais il était déjà trop tard. Ses lèvres bleutés, sa peau blanchâtre me prouvait que son âme avait quitté son corps d'enfant.


ENFANCE ;; Mon enfance… vous voulez vraiment tout savoir ? Êtes-vous en train de cueillir des informations afin de faire un livre sur moi ou bien sur les indigènes ? Ce ne sont pas de mes affaires, je dois répondre et tout vous dire sur ma vie aussi simple que cela… D’ordinaire, malgré votre air buté, je me serais obstiné jusqu’à ce que vous pliez en premier. Mais aujourd’hui, je me sens d’une humeur… comment dire… Offrande ? Clémente ? ah oui, indulgente. Je veux bien tout vous dire parce que je l’ai décidé ainsi et non parce que vous m’avez forcé à parler…

Je vis le jour dans la saison de l’été, une journée pluvieuse. Ma mère semble-t-il quelques pleuraient à chaque contraction tellement cela faisait mal. On n’a pas votre technologie tout de même, alors nous nous débrouillons avec ce que nous avons. Elle était entourée de cinq femmes qui étaient à ses petits soins. Mon père n’avait pas le droit d’être à ses côtés. Mon frère le tenait donc occupé en lui posant plein de question différent ou bien le suppliant de l’amener se balader en forêt. Oui, Safran a déjà été un gamin curieux et innocent avant de devenir ce qu’il est aujourd’hui. Peu importe, mon père acceptait bien ses petits caprices, c’est ce qu’il m’a dit car entre vous et moi, j’étais bébé alors je me souviens pas de sa. Bref, Il acceptait ses petits caprices car il avait vraiment de besoin de ce changer les idées. C’est ironique à quel point l’homme le plus vaillant, courageux et sanguinaire peut aussitôt devenir si vulnérable lorsqu’il est question d’un accouchement. J’ai rarement vu mon père perdre son sang-froid et c’est d’ordinaire durant des moments comme celui là qu’il perd totalement le nord… Heureusement, tout se passa très bien. Je pointai le bout de mon nez, s’en suivit ensuite mes pleures, les bénédictions des femmes entourant ma mère un à un avant de finir dans ses bras. Dégoulinante de sueur, elle souriait tandis que la plus jeune des femmes l’entourant quitta la demeure pour aller informer les hommes de la venue au monde d’une petite fille. Mon père ne le sut pas toute suite. Occupé avec mon frère ainé, il revenait au camp une heure plus tard avec différentes plantes dont la Citronnelle. Vous voyez maintenant comment j’ai eu ce merveilleux prénom.

D’autant que mon frère s’amusait à m’agacé en disant que j’aurais pu aussi bien m’appeler fougère cela aurait faite pareille ou bien, il me disait, vient on va aller patauger dans l’eau, voir si tu prendras racine. Alors je le regardais sans rajouter un mot mais un sourire en coin sur mes lèvres lui révélait que j’avais un plan et qu’il allait le regretter. Des tours, j’en ai fait plein. Essayé de remettre vos vêtements gluants après avoir faite une petite baignade dans un petit lac tout près. Mon frère ne l’a pas trouvé drôle et ma mère ne la pas vraiment cru les premières fois. Voyons, Citronelle ne ferait jamais cela. Sinon je passais mes journées à rigoler avec mes amies, les enfants des amies de mes parents ou bien, à regarder mon père montrer son savoir faire au nouvelle recru. Je me cachais derrière un boisson et je sortais ma tête pour les voir faire et je me cachais à nouveau quand j’avais l’impression qu’ils allaient découvrir ma cachette. D’ordinaire, les apprentis auraient volontiers tirés en passant attrapé un lapin ou tout autre animal de cette taille qui ferait un bon repas en soirée. Seulement, je su plus tard que mon père savait que j’étais là et qu’il faisait comme si je n’étais pas là. Croyant que cela était un jeu pour moi à l’époque, il était loin de se douter que je suivrais ses traces plus tard.

Puis lorsque Thym arriva dans notre famille, je pris mon frère sous mon aile. Lui montrant comment embêter notre frère ainé, comment faire les 400 coups, mes cachettes et tous mes amies. On se chamaillait rarement. Car on était rarement en désaccord. Nous avions le même mode de pensée. Se lever, se nourrir, courir hors de la porter des cris de maman qui nous disait de revenir pour le diner et de ne pas trop s’éloigner pour être libre de faire ce que l’on voulait de nos journées. Maintenant quand j’y pense, je ne dis pas que mon frère n’a pas évolué mais il reste encore dans ce mode de pensée. Faire ce qu’il veut de ses journées, sans ne pas rendre de compte à personne. Si il est heureux là dedans, moi j’ai rien compte.

ADOLESCENCE ;;C’est durant mon adolescence que je pris conscience que je ne pouvais vivre ainsi éternellement. Je savais que j’allais trouver cette routine plate à la longue. Je savais aussi que d’être à la maison, aidé ma mère dans ses trouvailles tout comme l’aider à tenir la maison n’était pas vraiment dans mes cordes. Je me rendis directement à mon père pour lui demandé de me prendre sous son aile, pour apprendre les rudiments de la chasse. N’étant pas d’accord, il me demandait de quitté le terrain pour laisser la place à ceux qui ont vraiment du cœur au ventre. Ce fut la première fois que je m’opposais ouvertement à mon père. S’en suivit une joute verbale à en faire frisé les oreilles d’un sourd. Moi, une fille, ne pouvait pas chasser selon ses valeurs. Pourtant, je lui pointais que bien des fillettes plus maigrelette que moi se pointait pour tenter leur chance et il l’acceptait volontiers. Je m’offusquais d’avantage lorsque je compris qu’il ne voulait absolument pas car j’étais sa fille. J’ai haussé le ton à plusieurs reprises, blessé dans mon amour propre, j’ai ensuite dit que si ce n’était pas lui qui me montrerais le métier, que j’allais m’arranger pour trouvé quelqu’un d’autre. Disons que notre désaccord avait attiré beaucoup de monde qui avait laissé leur tâche de côté pour écouté un père et sa fille s’engueuler. Myrr, le meilleur ami de mon père, c’est alors porté volontaire pour me prendre sous son aile, au grand déplaisir de mon père. Ce n’était que temporaire, Myrr connaissait assez bien mon père pour savoir que celui-ci avait besoin de réfléchir. Il m’apprenait donc les bases pendant quelques jours jusqu’à ce que mon père vienne me voir lancé le javelot. Je crois que je ne l’avais jamais vu aussi fier de moi. Il dû reconnaître à ce moment là que je n’allais jamais être une femme au foyer. Et m’y obliger, revenait à dire que je resterais coincé dans un piège sans aucune possibilité de m’en sortir. J’appris tout par la suite, auprès de lui.

Du plaisir, je ne compte pas combien de fois j’aimais me retrouvé en forêt avec lui et mon frère pour la chasse. Je crois qu’ils avaient eu peur que je sois bavarde et que je pose plein de question. Ils étaient loin de se douter que j’allais être aussi sérieuse à la tâche. Lorsque je ratais ma cible, mon père exigeait que je m’exerce jusqu’à ce que je réussisse. J’en ai vu de toutes les couleurs, comme la fois où nous avions croisés un tigre en train de manger sa proie. Nous étions loin de nous douté qu’ils étaient deux. J’ai vu la gueule du deuxième tigre de très près puisqu’il avait bondit sur moi. Sauf que j’eu la rapidité d’esprit de prendre mon poignard qui se logeait dans sa chair et puis mon père l’acheva tandis que mon frère tua l’autre avant qu’il est eu le temps de terminé son repas. Le soir même, il eu une fête en mon honneur. On me donna mon nom de chasseuse, Nuella. On m’offrit l’opportunité de me perfectionné pour devenir une guerrière, une opportunité que mon père approuva sans sourciller. J’avais réussis à prouvé ma valeur. Mon frère ainé était choyer de m’accueillir dans son monde, me disait-il. Tandis que ma mère, berçait Muscade découragée.

ADULTE ;;Je ne m’intéressais pas vraiment aux hommes durant mon apprentissage. Oui, parfois on me faisait de l’œil mais j’avais un but et pour l’instant, cela était plus important qu’une partie de plaisir. Donc, ce n’est qu’à la fin de mon adolescence, ou bien, au début de ma vie d’adulte que je m’intéressais vraiment à eux. Je n’avais pas vraiment de temps pour une histoire d’amour à l’eau de rose, mais rien ni personne, ne m’empêchait d’obtenir ce que je voulais. Vous comprenez donc que je n’ai pas connu encore le grand amour mais bien plusieurs histoires d’un soir ou d’une journée, voyez cela comme vous voulez. Je dis pas que je suis damné à ne rien vivre d’aussi puissant que l’amour qui unis mes parents, disons tout simplement que je n’ai pas rencontré le bon. D’ailleurs, des mauvaises langues à mon sujet y’en a pas vraiment quand vous avez un frère ainé comme le mien.

Lorsque je n’étais pas occupé, autrement dit, durant mes journées de repos. Je passais du temps soi avec Thym ou bien avec ma mère, sans oublié une Muscade qui me suivait partout comme mon ombre. Mais la tragédie concernant ma sœur Cayenne mit mon morale au plus bas durant quelques jours. À un tel point que j’allais presque renoncer à avoir une famille un jour. Si je n’avais pas été capable de protéger ma sœur, alors comment allais-je réussir à protéger mes enfants ? Malgré la peine que ma mère éprouvait à passer au travers de cette épreuve, elle m’épaulait dans cette souffrance. Dans le sens, qu’elle comprenait comment je me sentais et elle me disais de ne pas baisser les bras aussi vite. Que ma douleur allait guérir et cicatriser. C’est ainsi qu’à tous les ans, à la date de sa mort, je passe la journée à cet endroit et que je me lance à nouveau dans ses eaux en m’imaginant à ses côtés.

J’obtins le titre de sanguinaire après avoir combattu auprès des hommes de mon clan, un groupe de cannibale qui s’aventurait sur nos terres de façon très hostile. Disons que moi et mon frère, on se protégeait mutuellement. Le sang à couler, mais pas le notre. Le soir même, une fête en l’honneur de cette victoire eu lieu. C’est aussi ce soir là que m’offrit de me tatouer ce tigre que vous voyez autour de mon bras. J’acceptai sans hésiter. J’étais tolérante à la douleur alors, cela n’était qu’une expérience de plus. Après une bonne nuit sommeil, le lendemain en fin d’après-midi, le chef d’œuvre était complété.

MAINTENANT ;;Maintenant ? Et bien je me retrouve coincé avec vous durant cette interrogatoire que vous menez si bien que vous oublier presque de m’offrir un petit quelques choses à manger ou même à boire. Quoi ? Dites moi pas que vous ne prenez pas bien cette dernière remarque… Attendez une minute, pourquoi votre tête, pas que j’adore votre coiffure mais pourquoi vos cheveux sont mouillés ? Maintenant vos habits le deviennent aussi … Bizarre, je commence à vous voir embrouillé. QUE M’AVEZ-VOUS FAIT???

*SPLASH*

Citronelle se réveille en sursaut, sa tête mouillé en entier, ressentant la froideur de l’eau jusqu’à la moelle de ses os. La rage montant en flèche, si nous avions un thermomètre qui indiquait la vitesse que celle-ci parcourait, il manquait plus qu’un cheveux avant que cela éclate sous la pression quand elle entendit une voix lui dire :

-Réveille-toi grande sœur ! C’est une importante journée aujourd’hui ! Papa ne tenait plus en place alors il m’a demandé de te réveillé…dit-elle sachant très bien que la colère de sœur allait exploser bientôt.

-Me réveillé… T’a-t-il dit de prendre un sceau d’eau et me le lancé en pleine figure !!! Lui demanda Citronelle d’un ton rageur tandis que sa petite sœur se sauva en riant. MUSCADE !!! Renchérit-elle tout en se levant d’un bond pour la poursuivre jusqu’à la cuisine, manquant de trébucher dans les couvertures.

Tout en sautillant afin de ne pas se prendre les pieds, Citronelle arriva auprès de sa famille qui était en train de se battre pour un morceau de viande. Tandis que Muscade souriait ouvertement à sa sœur. Il est vrai qu’aujourd’hui était un grand jour car Citronelle faisait partie du petit groupe qui allait à la rencontre des naufragés. C’était peut-être le dernier repas qu’elle aurait avec sa famille. C’était peut-être la dernière fois qu’elle les cotoyait. Alors elle pris place auprès d’eux, tout en offrant son sourire espiègle à Muscade, elle débuta la conversation en disant :

-Vous ne reviendrai pas du rêve que j’ai fait. J’étais assise et entouré d’homme en habit blanc et on me posait plein de question sur moi. Il n’avait pas l’air de comprendre à qui ils avaient affaire alors…Citronelle racontait tout son rêve à sa famille durant le petit déjeuner.

C’est ainsi que ce déroula le dernier repas de la famille de Citronnelle avant sa mission…


"hors-jeu":
 

_________________
Nuella, La Sanguinaire

    Que le sang de nos ennemis cessent de souillé nos terres, montrons leur notre hospitalité guerrière!


Dernière édition par Citronelle le Sam 17 Mar 2012, 7:19 am, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost
Admin
Admin
avatar

Messages : 52
Points : 2188
Date d'inscription : 05/02/2012
COMPTE : Secondaire
PRÉSENCE : Seulement si admin est nécessaire
CONTACTEZ : Arro

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 10 Mar 2012, 12:49 pm

Très bel avatar ^^

En attente de la suite avec plaisir !

Soit la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Admin
Admin
avatar

Messages : 98
Points : 2273
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Dim 11 Mar 2012, 11:38 am

Bonjour et Bienvenue! Un nouveau règlement a été mis en place. À partir de maintenant, tu as deux semaines pour faire ta présentation, à moins de poster une absence dans le sujet approprié.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxuria.superforum.fr
Citronelle
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
avatar

Messages : 26
Points : 2133
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 17 Mar 2012, 7:13 am

Après avoir édité 18 fois, ma présentation est terminée ^^

_________________
Nuella, La Sanguinaire

    Que le sang de nos ennemis cessent de souillé nos terres, montrons leur notre hospitalité guerrière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Admin
Admin
avatar

Messages : 98
Points : 2273
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 17 Mar 2012, 9:15 am

Tout me semble parfait, hormi une chose...

Les Indigènes ne savent pas encore qu'il y a des naufragés, Donc aucune mission pour aller à leur rencontre ne peut avoir lieu.

Par contre, tu peux dire qu'aujourd'hui, tu pars de ce coté là de l'Île pour aller chercher quelque chose, une plante spéciale qui ne pousse que la ou quelque chose du genre. Ce sera en y allant que tu verras les naufragés et en parlera au reste de ton clan.

[EN ATTENTE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxuria.superforum.fr
Citronelle
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
✿ Chasseuse ✿ Guerrière ✿
avatar

Messages : 26
Points : 2133
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 17 Mar 2012, 12:51 pm

Citation :
Ces indigènes se sont apperçu de la venue des naufragés, mais ils n'ont pas encore été les voir, Bientôt surement.

Si tu veux que j'édite, je le fais mais c'est écrit dans ton contexte que les indigènes s'en sont déjà apperçu.

Citronelle

_________________
Nuella, La Sanguinaire

    Que le sang de nos ennemis cessent de souillé nos terres, montrons leur notre hospitalité guerrière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Admin
Admin
avatar

Messages : 98
Points : 2273
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   Sam 17 Mar 2012, 12:53 pm

Ah tient, j'avais pas vu ce bout la xD L'art d'écrire un forum à deux. Dans ce cas, c'est parfait =)

Tu es VALIDÉE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luxuria.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
✿ CITRONELLE ✿ Chasseuse; Guerrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crystaline Saphirr [Ebéniste,forgeronne, guerrière]
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» La guerrière blessée
» Elvaradith Taa, guerrière du Chaos [Hans]
» Lïsa, guerrière des plaines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Luxuria :: Bienvenue :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: